Partager Partager Imprimer la page.  
Patrimoine

Accueil > Secteurs d'intervention > Patrimoine > Protection et valorisation > Déclaration > Site patrimonial d'Arvida

Site patrimonial d'Arvida


© Pierre Lahoud 2011

Le 21 novembre 2018, le gouvernement du Québec a procédé à la déclaration du site patrimonial d'Arvida en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Le site correspond à un secteur de l’ancienne ville d'Arvida, fondée par l’entreprise Aluminium Company of Canada et son président, Arthur Vining Davis.

La déclaration d'un site patrimonial constitue une mesure exceptionnelle de protection légale. Le site patrimonial d'Arvida devient le 13e site patrimonial déclaré au Québec.

Intérêt patrimonial d’Arvida

Le secteur d’Arvida présente un intérêt patrimonial en raison de ses valeurs historique, urbanistique, paysagère, architecturale et technologique. En effet, le secteur :

  • témoigne de l’importante phase de développement économique et industriel qui a eu lieu dans plusieurs régions du Québec, notamment dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au cours des premières décennies du XXe siècle; 
  • a été associé au plus important lieu de production d’aluminium au monde entre la Seconde Guerre mondiale et la décennie de 1970, ce qui a valu à Arvida le surnom de capitale mondiale de l’aluminium; 
  • constitue un exemple particulièrement achevé et avant-gardiste des villes industrielles qui ont été planifiées au Québec à la même époque et qui comprenaient notamment des secteurs résidentiels, institutionnels et commerciaux; 
  • présente plusieurs caractéristiques inspirées des utopies urbaines de son époque, qui sont encore visibles aujourd’hui, comme la coulée verte et les parcs intégrés à la trame urbaine, le réseau viaire hiérarchisé et le centre municipal autour duquel se déploie un cadre bâti essentiellement pavillonnaire; 
  • forme un paysage homogène dont l’effet pittoresque est constitué par un aménagement valorisant la topographie du site, par une végétalisation abondante, par la régularité du système parcellaire et par le traitement du cadre bâti; 
  • se distingue par les nombreux modèles de bâtiments utilisés, lesquels sont principalement inspirés de l’architecture des États-Unis et de l’architecture traditionnelle québécoise, et dont le caractère local est notamment exprimé par l’utilisation de quelques composantes en aluminium; 
  • se démarque par l’édification de ses 270 premières maisons en seulement 135 jours : un exploit technique et un exemple novateur d’une construction en série effectuée grâce à la rationalisation des procédés employés.

Obligations

Les mesures de protection de la Loi sur le patrimoine culturel sont en vigueur depuis le 12 juillet 2017. Les propriétaires d’un terrain ou d’un bâtiment situé à l’intérieur des limites d’un site patrimonial doivent demander une autorisation à la ministre avant de poser les actions suivantes :

  • diviser, subdiviser, rediviser ou morceler un terrain; 
  • modifier l'aménagement ou l'implantation d'un immeuble; 
  • faire une construction; 
  • réparer ou modifier l'apparence extérieure d'un immeuble; 
  • démolir en tout ou en partie un immeuble; 
  • excaver le sol, même à l'intérieur d'un bâtiment (sauf pour les inhumations et les exhumations); 
  • faire un nouvel affichage; 
  • modifier, remplacer ou démolir une enseigne ou un panneau-réclame.
  • diviser, subdiviser, rediviser ou morceler un terrain;
  • modifier l'aménagement ou l'implantation d'un immeuble;
  • faire une construction;
  • réparer ou modifier l'apparence extérieure d'un immeuble;
  • démolir en tout ou en partie un immeuble;
  • excaver le sol, même à l'intérieur d'un bâtiment (sauf pour les inhumations et les exhumations);
  • faire un nouvel affichage;
  • modifier, remplacer ou démolir une enseigne ou un panneau-réclame.

Haut de page

Plan de conservation

Un plan de conservation qui présentera les orientations de la ministre actuelle en vue de la préservation, de la réhabilitation et de la mise en valeur du site patrimonial déclaré sera établi prochainement. 

Aide financière et formulaire de demande d’autorisation de travaux

Tout propriétaire d’un immeuble situé dans le site patrimonial d’Arvida est admissible à une aide financière pour effectuer des travaux de restauration à l’enveloppe extérieure de son immeuble. Les travaux doivent avoir été préalablement autorisés par le ministère de la Culture et des Communications.
Un programme de restauration établi par la Ville de Saguenay énonce les conditions de l’attribution de l’aide financière. Cette dernière sera accordée conjointement par le Ministère et la Ville de Saguenay sous réserve des disponibilités budgétaires et des modalités dudit programme.

Formulaire de demande d’autorisation de travaux

Pour information

Direction régionale du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord du ministère de la Culture et des Communications

202, rue Jacques-Cartier Est
Chicoutimi (Québec) G7H 6R8
Téléphone : 418 698-3500
Télécopieur : 418 698-3522
DRSLSTJ@mcc.gouv.qc.ca

À voir aussi...

Haut de page