Partager Partager Imprimer la page.  

Illustration de l’étiquette

Tout matériel vidéo loué ou acheté doit porter l'étiquette délivrée par le Ministère. Si le distributeur a signé avec le Ministère l’entente requise à cet effet, il peut imprimer les icônes de classement directement sur le matériel après avoir, chaque fois, obtenu les autorisations prévues. 

Étiquette actuelle

G Déconseillé aux jeunes enfants, 13+ Langage vulgaire, 16+ Horreur, érotisme, 18+ Violence

Depuis le 10 mai 2010, l’étiquette est carrée et tient en une seule pièce. Elle affiche l'une des 4 couleurs associées aux catégories de classement. Voici où elle doit se trouver :

  • Lors de l’achat d’un film : il faut retirer l’étiquette de l’emballage de plastique et la coller sur le boîtier du film, préférablement sur l’endos, dans le coin inférieur droit.
  • Lors de la location d’un film : l’étiquette doit se trouver sur le boîtier original (normalement à l'endos, dans le coin inférieur droit) d’un film disposé sur les présentoirs du club vidéo.

Haut de page

Impression sur boîtier

G Déconseillé aux jeunes enfants, 13+ Langage vulgaire, 16+ Horreur, érotisme, 18+ Sexualité explicite

Depuis le 11 janvier 2010, les distributeurs qui ont signé avec le Ministère l’entente requise à cet effet ont l’autorisation d’imprimer les icônes de classement directement sur le boîtier des DVD et des Blu-ray.

Haut de page

Anciennes étiquettes (toujours valides)

étiquette pastille ronde étiquette carrée

Les films qui ont été classés et distribués avant mai 2010 portent l'une ou l'autre de ces 2 étiquettes. Celles-ci demeurent valides.

 

L'ancienne étiquette ronde est constituée d'un anneau extérieur et d'une pastille centrale. L'anneau doit être apposé sur le recto du DVD et la pastille centrale sur le boîtier du film.

Haut de page

Mention « Doublé au Québec »

La mention « Doublé au Québec » signifie que, selon le distributeur, un doublage en français de ce film a été réalisé au Québec. Toutefois, il est possible que ce doublage ne se trouve pas sur la copie du film que détient le client : il peut s’agir d’une version dont le doublage en français a été réalisé en Belgique, en France ou ailleurs.

Haut de page

Haut de page