Partager Partager

Communiqués

Diversité des expressions culturelles – Le gouvernement du Québec en action pour soutenir la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l’UNESCO

Québec, le 4 juin 2021. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Nadine Girault, annoncent une contribution conjointe de 30 000 $ au Fonds international pour la diversité culturelle. La ministre de la Culture et des Communications annonce également un soutien de 125 000 $ à la Coalition pour la diversité culturelle pour la période 2021-2022.

Cette annonce survient alors que la huitième session de la Conférence des Parties à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, tenue par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), est en cours. L’événement se termine en mode virtuel aujourd’hui.

À travers ce soutien financier, le gouvernement du Québec démontre son engagement envers la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Il joue d’ailleurs un rôle important au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO, en vertu d’un accord dont c’est le 15e anniversaire en 2021.

Forum des organisations de la société civile

En amont de la Conférence des Parties, la 3e édition du Forum des organisations de la société civile s’est tenue le 31 mai dernier avec la participation de la Coalition pour la diversité des expressions culturelles. Partenaire privilégié de la société civile dans le dossier de la diversité des expressions culturelles, la Coalition recevra 125 000$ du ministère de la Culture et des Communications pour l’année 2021-2022, en soutien à ses activités.

Citations

« La signature de la Convention pour la diversité des expressions culturelles a permis la création d’un espace de réflexion et d’action où les membres peuvent échanger leurs réflexions et pistes de solutions à l’égard de phénomènes comme la multiplication des plates-formes numériques et des médias sociaux, l’accélération d’effets liés à la mondialisation, l’importance grandissante des liens culture-environnement et la nécessité de miser sur l’accessibilité et la visibilité des œuvres. Je suis très fière que le Québec compte parmi les participants les plus dynamiques de ce forum créatif qu’est la Coalition pour la diversité culturelle. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Historiquement, l’engagement du gouvernement du Québec et celui de la société civile dans les travaux de la Convention de 2005 ont contribué à rehausser l’action du Québec à l’international. La diversité des expressions culturelles demeure un enjeu primordial au moment où l’on doit faire face aux défis culturels et économiques dans le passage accéléré au numérique. Par cette nouvelle contribution à ce Fonds, le Québec participe à mieux outiller les pays en développement afin de les aider à faire face aux nombreux enjeux dans le domaine de la diversité des expressions culturelles. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides

Faits saillants

  • Depuis 2008, le gouvernement du Québec a versé au Fonds international pour la diversité culturelle 9 contributions totalisant 430 000 $.
  • Michel Bonsaint, représentant du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO, a dirigé la délégation officielle du Québec à la 8e session de la Conférence des Parties à la Convention.
  • À ce jour, 148 États et l’Union européenne ont ratifié cet instrument international.

Liens connexes

Haut de page