Partager Partager

Communiqués

Relance économique du secteur de la musique – Québec veut que l’État donne l’exemple en matière de diffusion de la musique québécoise et donne un coup de pouce à l’ADISQ pour sa relance

Montréal, le 20 juin 2021. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, est fière d’annoncer que le gouvernement a convenu de la mise en œuvre de nouvelles pratiques de l’État en matière de diffusion de musique québécoise, en cohérence avec ses objectifs de valorisation de la culture québécoise et de stimulation de l’achat local. Le principal geste concret en ce sens vise à diffuser de la musique exclusivement québécoise dans les édifices des ministères et des organismes publics.

Alors que le ministère de la Culture et des Communications diffuse déjà de la musique exclusivement québécoise sur ses plateformes de communication, on souhaite ainsi que d’autres ministères et organismes publics lui emboîtent le pas et participent à cette initiative. En plus d’assurer un rayonnement plus large de la musique québécoise grâce aux organismes et aux canaux de communication de l’État, cette pratique permettra aux artisans québécois de la musique de bénéficier des redevances découlant de cette diffusion.

Souhaitant que le secteur de la musique connaisse une relance économique dynamique, la ministre est également très heureuse d’annoncer l’octroi d’une somme de 1 115 000 $ à l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ), dans le cadre du Plan de relance économique du milieu culturel, pour le projet de promotion collective Écoute mon album.

La pandémie a eu, entre autres pour effets collatéraux, de limiter la visibilité des albums lancés dans la dernière année et les chances pour les artistes d’en faire la promotion au moment de la production de spectacles. Grâce à l’aide financière du gouvernement, 80 courts épisodes télé et Web seront réalisés par l’ADISQ, pour offrir une plus grande visibilité à des albums et mini-albums lancés au cours de la pandémie et aux artistes qui y ont travaillé. Ces vidéos pourront être vues à la télévision et sur le Web à l’hiver 2022 grâce à d’importants partenariats de l’ADISQ avec des diffuseurs.

En appuyant ces deux initiatives, le gouvernement du Québec contribue à la relance économique du secteur de la musique et s’assure que le talent québécois aura un rayonnement encore plus vaste.

Citations

« Le Québec est un véritable incubateur de talents musicaux qui s’inspirent de notre société, de nos racines, de notre territoire et de nos ambitions. Non seulement la musique québécoise est-elle unique et riche, mais les Québécoises et les Québécois l’écoutent, l’aiment et la partagent. Je suis fière que notre gouvernement instaure de nouvelles pratiques qui la rendront encore plus présente dans notre quotidien par le truchement de l’État québécois. Je félicite l’ADISQ qui partage ce but d’accroître le rayonnement de nos artistes et je salue sa directrice générale, Solange Drouin, qui s’est passionnément engagée au service de l’industrie musicale pendant 29 ans. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Pendant la pandémie, artistes et public n’ont pu se rencontrer en personne, mais la musique, elle, a continué coûte que coûte d’être créée. De nouveaux albums ont vu le jour, dans tous les genres musicaux, et des spectacles ont été conçus. Le projet que nous entamons aujourd’hui grâce à un important soutien financier du gouvernement du Québec permettra à cette offre musicale riche et foisonnante d’être découverte par le public. La musique d’ici est bien vivante, allons à sa rencontre. »

Solange Drouin, vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo

Haut de page