Partager Partager Imprimer la page.  

Panorama du secteur

La présence du Ministère est assurée dans les 17 régions administratives du Québec grâce à ses 8 directions régionales. Les interventions des directions régionales consistent notamment à fournir de l’expertise en matière de développement culturel et à assurer la gestion régionalisée des programmes ministériels.

La culture et les communications comme axe de développement territorial

Le Ministère vise à améliorer l’adéquation entre les besoins du milieu local, les enjeux prioritaires de développement culturel établis par les diagnostics régionaux et ses propres outils d’intervention, notamment les ententes conclues dans le cadre du programme Aide aux initiatives de partenariat. C’est par la gestion régionalisée de ses programmes d’aide financière et par son expertise qu’il désire consolider et diversifier les partenariats avec les instances municipales et régionales.

En dressant des portraits statistiques des régions administratives, le Ministère a donc contribué à l’adaptation de ses interventions. Le bilan met en lumière les déterminants de l’action culturelle à partir d’une analyse des relations entre l’environnement, les ressources et les comportements culturels des citoyennes et des citoyens qui vivent sur l’ensemble du territoire québécois.

Les données obtenues ont été utilisées par les conférences régionales des élus (CRE) pour élaborer le diagnostic territorial de développement culturel qui les a amenées à inclure la dimension culturelle à leur Plan quinquennal de développement.

Valoriser les spécificités locales et régionales

Le Ministère poursuivra l’adaptation de ses interventions pour valoriser les spécificités locales et régionales de l’ensemble du territoire québécois. De concert avec les organismes gouvernementaux, il souhaite élaborer et partager une vision intégrée du développement de la culture et des communications avec l’ensemble de ses partenaires, soit :

  • les municipalités
  • les municipalités régionales de comté (MRC)
  • les nations autochtones
  • les conférences régionales des élus (CRE)
  • les entreprises privées
  • les organisations parapubliques.

De plus, le Ministère veut accroître le nombre de citoyennes et de citoyens acteurs, consommateurs et porteurs de culture et de communications, qui composent les multiples facettes de l’identité québécoise, et ce, dans chacune des régions du Québec.

Le Ministère vise enfin à permettre à la population d’avoir accès à des activités culturelles dans sa propre localité. Aussi, par le programme Aide aux immobilisations, il poursuit ses efforts pour garantir un parc d’immeubles et d’équipements culturels modernisés et adaptés aux besoins des milieux.

Haut de page