Partager Partager Imprimer la page.  

Panorama du secteur

Le cinéma et la télévision exercent un puissant pouvoir d'attraction auprès du public.

Le cinéma dès ses débuts, et la télévision à partir de 1952, ont contribué à façonner l'identité québécoise. De plus en plus, ils représentent ensemble le mode d'accès à la culture. C'est dire l'importance que revêt le développement d'une cinématographie nationale et d'une programmation domestique forte et variée.

Le secteur de la création audiovisuelle est également une activité importante de l'économie québécoise. Avec plus d'une centaine d'entreprises actives dans le domaine, les investissements admissibles au crédit d'impôt remboursable pour la production cinématographique et télévisuelle québécoise ont atteint 770 M$ répartis entre 505 projets au cours de l'exercice financier 2007-2008.

L'industrie cinématographique et télévisuelle est fortement génératrice d'emplois puisque plus de 50 % des budgets de production représente des dépenses de main-d'œuvre. L'évolution de cette dernière est donc largement tributaire du volume de production, mais aussi de la hauteur des budgets. Le Québec n'échappe pas à cette règle. On y retrouve des emplois exigeant un niveau élevé de compétences et offrant un potentiel de revenus intéressants.

Haut de page