Partager Partager Imprimer la page.  

Patrimoine

Le patrimoine culturel est le reflet de l'identité d'une société. Il est constitué de personnages historiques décédés, de lieux et d'événements historiques, de documents, d'immeubles, d'objets et de sites patrimoniaux, de paysages culturels patrimoniaux et de patrimoine immatériel.

Au Québec, la Loi sur le patrimoine culturel, entrée en vigueur le 19 octobre 2012, encadre la gestion du patrimoine. Elle a pour objet d'en assurer la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission.

En particulier, des statuts légaux peuvent être attribués aux éléments du patrimoine culturel par le gouvernement (déclaration et désignation), le ou la ministre de la Culture et des Communications (classement et désignation), les municipalités locales et les communautés autochtones (citation et identification).

Village historique de Val-Jalbert.
© MCC, Jean-François Rodrigue, 2007.

Portrait régional

Contexte historique

Durant la préhistoire, des Amérindiens de tradition algonquienne occupent le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Ils y pratiquent un commerce intérieur à chaque saison estivale. Au 17e siècle, ce réseau d'échanges sert de base à l'implantation de comptoirs de traite alors que la région est louée à de grands marchands français.

Au 19e siècle, le commerce des fourrures est en déclin. Ce sont les besoins forestiers de l'Empire britannique qui sont à l'origine du développement du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le besoin de main-d'œuvre provoque une vague d'immigration qui a aussi pour conséquence l'occupation et l'exploitation des terres agricoles du Lac-Saint-Jean.

Au tournant du 20e siècle, l'industrie des pâtes et papiers s'implante au Saguenay, puis au Lac-Saint-Jean. Les importantes ressources énergétiques de la région favorisent l'avènement de l'industrie de l'aluminium au milieu des années 1920. Celle-ci connaîtra une forte expansion avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre froide.

Dès lors, les caractéristiques du Saguenay–Lac-Saint-Jean comme région ressource sont fixées aussi bien sur le plan de sa structure économique et démographique qu'en ce qui a trait à sa trame urbaine et rurale. Cette évolution historique laisse au Saguenay–Lac-Saint-Jean un patrimoine culturel riche et diversifié.

Pour en découvrir plus sur le patrimoine culturel du Saguenay–Lac-Saint-Jean, visitez les pages :

Haut de page