Partager Partager Imprimer la page.  
Nord-du-Québec

Accueil > Votre région > Nord-du-Québec > Documents d'orientation > Politiques et ententes

Politiques et ententes

Au Nunavik

Fondé en 1980, l'Institut culturel Avataq a acquis un solide bagage de connaissances et d'expertises concernant la préservation de la culture traditionnelle des Inuits du Nunavik. Le mandat qui lui a été initialement confié par les aînés et les objectifs qu'ils ont définis ensemble animent toujours les multiples actions d'Avataq. Précisons que les retombées pour les Inuits des divers programmes et projets d'Avataq ont valu à l'Institut un appui marqué de la part de la Conférence des aînés ainsi que de la population du Nunavik, en général.

Depuis 1980, le Ministère, par le biais d'ententes triennales de développement culturel, confie à l'institut Avataq le soin de coordonner et d'animer la culture inuite. L'Institut continuera de contribuer à l'essor culturel de la région. Ses membres entendent également maintenir une étroite collaboration avec les diverses organisations concernées par la préservation de la langue et de la culture et comptent aussi se pencher sur les questions se rapportant à la communication. En outre, l'Institut poursuivra ses efforts pour encourager tous les organismes inuits à participer activement au développement général de la culture inuite.

Communautés cries

Le Gouvernement de la nation crie (GNC) est reconnue et soutenue par le Ministère comme l'organisme privilégié de consultation et de concertation en ce qui a trait au développement culturel des Cris.  Le GNC administre des fonds destinés aux communautés désireuses d'organiser « des rencontres et des réunions à caractère culturel tenues à l'emplacement d'anciens villages, des festivals de musique, des projets liés à l'histoire orale, des projets d'archéologie, en passant par des projets d'inventaire cartographique et de dégagement de sentiers de portage et divers autres projets liés aux arts et à l'artisanat ». Le GNC a même mis sur pied un programme de développement des arts d'interprétation, des arts plastiques et de la littérature.

L'un des principaux objectifs du plan triennal élaboré par le GNC en matière culturelle consiste à soutenir l'émergence d'un Institut culturel cri, l'Institut Anischaaukaamikw, appelé à coordonner le développement et l'amélioration de la programmation et des services culturels pour l'ensemble des communautés cries du territoire de la Baie-James. Situé à Oujé-Bougoumou, l'Institut Anischaaukaamikw « servira de pivot pour la planification des activités culturelles régionales, et servira également de centre de documentation et de dépôt pour les documents d'archives et les artefacts ethnographiques et archéologiques. Il appuiera par ailleurs l'essor des arts d'interprétation et des arts plastiques, en plus de produire des expositions liées à la culture et au patrimoine cri ».

Outre le GNC, les conseils de bande des neuf communautés cries sont des acteurs importants en matière culturelle. La Société des communications crie de la Baie-James et la Commission scolaire crie sont d'autres intervenants importants dans le domaine culturel sur ce territoire.

Baie-James

Les municipalités ont toujours été et continuent d'être des intervenants majeurs dans le secteur du développement culturel. Notamment, elles supportent des bibliothèques publiques et des salles permettant la tenue de spectacles professionnels. Elles exercent aussi un rôle initiateur en matière de protection ou de mise en valeur du patrimoine et de l'histoire locale et régionale. Elles soutiennent également les événements en arts visuels. À la Baie-James, en particulier, les municipalités favorisent des échanges interculturels avec les communautés voisines. De plus, généralement, elles sont parmi les premiers organismes locaux à encourager les établissements scolaires dans leurs activités et, le milieu scolaire leur rend bien la pareille.

Les municipalités ont un rôle de plus en plus grand à jouer dans le développement culturel. Sur le territoire de la Baie-James, le palier municipal est perçu comme un partenaire privilégié pour la mise en action et la réalisation du plan de développement de la culture.

Haut de page