Partager Partager Imprimer la page.  
Montérégie

Accueil > Votre région > Montérégie > Secteurs d'intervention régionaux > Arts visuels, architecture et métiers d'art

Arts visuels

Les arts visuels (peinture, sculpture, gravure, dessin, photographie, arts médiatiques et performances) sont bien représentés en Montérégie. Environ 350 artistes professionnels en arts visuels y ont élu domicile et plusieurs d'entre eux sont regroupés au sein d'associations. Les œuvres des artistes en arts visuels sont exposées à divers endroits, dans des lieux à vocation culturelle (musées, galeries d'art ou autres lieux d'exposition) ou encore dans des lieux publics.

Fossiles numériques, Pierre-Yves Dupuis

Centres d'artistes autogérés

La région de la Montérégie compte actuellement trois centres d'artistes autogérés :

Ces centres se consacrent au soutien d'expérimentations nouvelles et apportent leur collaboration à la production et la diffusion des arts visuels, principalement en art actuel, et ce dans le but de changer les modes et les tendances. C'est par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) que le gouvernement apporte son soutien aux organismes de ce secteur.

Haut de page

Métiers d’art

Près de 170 artisans œuvrent dans le secteur des métiers d’art en Montérégie. L’organisme Les Vieux métiers, les métiers vivants organise des événements où une place est accordée aux métiers d’art. CeraMystic est une exposition en période estivale à Saint-Ignace-de-Standbridge. L’Économusée de la porcelaine, à Saint-Jean-Baptiste, contribue à la mise en valeur de ce type de production, alors que la diffusion des produits s’effectue par la dizaine de salons des métiers d’art que compte la Montérégie.

Haut de page

Intégration des arts à l’architecture

Le territoire de la Montérégie compte 293 œuvres d’art public réalisées depuis quelques décennies dans le cadre de la Politique d'intégration des arts à l'architecture. Cette mesure, souvent appelée  « politique du 1 % », consiste à réserver 1 % du budget de construction d'un bâtiment ou d'aménagement d'un site public à la réalisation d'œuvres d'art précisément conçues pour ceux-ci.
Un inventaire a été réalisé en 2006 afin de documenter l’état des œuvres dans une perspective de mise en valeur. Environ 35 artistes de la Montérégie sont inscrits à la banque d’artistes à partir de laquelle sont sélectionnés les candidats appelés à réaliser les œuvres de l’ensemble du Québec.

Haut de page

Des lieux de diffusion

Musées, galeries d'art et autres lieux d'exposition

Des institutions spécialisées ou des organismes disposant de lieux à vocations multiples exposent les œuvres artistiques de créateurs de la région et d'ailleurs. Ces endroits sont souvent animés par des artistes ou des artisans, sur une base individuelle ou collective, ou par des regroupements spontanés. Dans certains milieux, les partenaires municipaux offrent des espaces sous leur responsabilité.

Deux centres d'exposition reconnus

Musée d'art de Mont-St-HilaireLes institutions reconnues par le Ministère à titre de centres d'exposition en Montérégie se consacrent à la diffusion de l'art contemporain. Les centres d'exposition Plein Sud à Longueuil, et Expression à Saint-Hyacinthe, bénéficient d'un soutien financier au fonctionnement de la part du Ministère, destiné aux activités de diffusion des œuvres d'artistes reconnus, de la région et d'ailleurs au Québec.

Autres lieux pouvant contribuer à la diffusion des arts visuels et des métiers d’arts :

Haut de page

Description et mention de source

  1. Fossiles numériques – Photographies de Jean-François Dumas. de l'artiste Pierre-Yves Dupuis, bibliothèque de Brossard.

    « [...]Le livre comme objet matériel, recueil de mots, de phrases, dont les pages se métamorphosent sur des plaques de verre. Les plaques sont des matrices dans lesquelles se logent ds images gravées fossilisées.

    [...]Ces images sont sélectionnées avec attention ; vingt d'entre elles proviennent de livres de références illustrant différents champs de la connaissance et dix dessins énigmatiques provoquent l'imaginaire et l'interprétation.

    La bibliothèque comme ressource ou instrument d'apprentissage. Ici, c'est un dispositif vertical qui se déploie en s'articulant de gauche à droite, et vice-versa. Dégagé de la paroi de verre d'environ 22 cm, cet appareil comprend trois loupes plan-convexe de 25,4 cm chacune. Il permettra de concrétiser une vision différente, en stimulant la recherche scientifique ainsi que d'autres type d'« enquêtes ».[...] »

  2. Musée d'art de Mont-St-Hilaire – Photographies de Jean-François Dumas, exposition Scandale au Grand Théâtre de Jordi Bonet, juillet 2002.

Haut de page