Partager Partager Imprimer la page.  
Ministère

Accueil > Ministère > Grands dossiers > Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021 – Le français, notre affaire!

Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021

Stimuler la vitalité du français dans l’espace public

La Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021 a été adoptée par le Conseil des ministres en novembre 2016. L'objectif de la Stratégie et du plan d’action qui en découle est de stimuler la vitalité du français dans l'espace public au Québec, en particulier dans les milieux de travail et les commerces du grand Montréal.

La Stratégie s'appuie sur les acquis des deux stratégies précédentes (2008-2013 et 2013-2015. Elle prône une approche incitative et volontariste plutôt que le seul renforcement du dispositif réglementaire en vigueur. Parce qu'elle mise sur un partenariat des ministères et organismes et des instances publiques avec des acteurs de la société civile, cette stratégie se distingue nettement par la force de son effet mobilisateur.

Haut de page

Plan d'action de la Stratégie

Le Plan d’action de la stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021 comporte trois grands axes d’intervention.

  • Axe 1 : La promotion et la valorisation de la langue française comme élément de fierté et d’appartenance
  • Axe 2 : Un soutien adapté aux personnes en apprentissage de la langue française
  • Axe 3 : Des partenariats diversifiés, complémentaires et engagés

Ce plan se compose de 40 actions soutenues par 5 ministères et organismes du gouvernement du Québec et par la Ville de Montréal.

Au cumul, ces actions bénéficient d’investissements de près de 70 M$ par exercice financier.

Haut de page

Une démarche personnalisée et adaptée : le jumelage linguistique

Une des mesures du plan d'action de la Stratégie concerne la pratique du jumelage linguistique. Celle-ci consiste à recruter des étudiants et à les coupler avec des commerçants de proximité issus de l'immigration qui maîtrisent peu ou pas le français. Les étudiants mentors ont pour mission d'accompagner ces commerçants dans leur apprentissage de la langue française. Ils se rendent sur les lieux de travail des commerçants pour animer un atelier de conversation linguistique pratique au cours duquel ils leur transmettent des notions qu’ils sont susceptibles d’utiliser au quotidien dans le contexte de leurs fonctions.

Les ateliers ont lieu pendant les heures de travail pour assurer la continuité des services. Cette démarche personnalisée et adaptée à la situation et aux besoins réels de chaque commerçant est complémentaire à l'offre gouvernementale en francisation.

Dans la métropole, la démarche de jumelage linguistique est le fruit d'une entente renouvelée avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Elle s’étendra à six arrondissements d'ici 2019.

Haut de page

Gouvernance de la Stratégie

Axée sur le partenariat, la gouvernance de la Stratégie se veut représentative, engagée, participative et responsable. Elle est assumée par un comité directeur (présidé par le ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française) et par un comité de coordination et de suivi des actions. De plus, la rencontre annuelle d’information se veut un lieu d’échanges pour l’ensemble des partenaires et des parties prenantes.

En plus des principaux ministères et organismes du gouvernement responsables de la francisation des personnes et des milieux de travail, cette stratégie mobilise une quinzaine de partenaires socioéconomiques issus du milieu des affaires et du commerce ainsi que des milieux manufacturier, syndical, hôtelier, culturel et communautaire.

Haut de page

Haut de page

Haut de page