Partager Partager Imprimer la page.  

Lecture et livre

La région compte un important bassin d'écrivains qui se sont regroupés au sein de la Société des écrivains de la Mauricie (SEM).

Le Festival International de la Poésie de Trois-Rivières (FIPTR), qui existe depuis 1985, est devenu, au fil des ans, un événement incontournable de la saison culturelle à Trois-Rivières et au Québec. Durant une dizaine de jours - autour de la semaine de l'Action de Grâce - il reçoit plus de 150 poètes venus du monde entier et investit quelque 70 lieux : écoles, collèges, universités, restaurants, brasseries, bars, bibliothèques.

Cet événement dont la Promenade de la poésie, le Monument au Poète inconnu et la Boîte à poèmes d'amour constituent autant de premières mondiales au cœur de la cité trifluvienne, attire annuellement 30 000 personnes. S'est ajouté en mai 2001 la Maison de la Poésie. Le festival est abondamment couvert par la presse électronique et écrite d'ici et d'ailleurs qui répercute dans le public la diversité de ses modes et lieux d'intervention.

Trois-Rivières, « capitale de la poésie », selon le mot de Félix Leclerc, se définit aujourd'hui comme le lieu par excellence des poésies « en action » du monde entier. Par son dynamisme, le festival contribue à faire connaître ici et à travers le monde la vitalité de la poésie québécoise.

Le Salon du livre de Trois-Rivières a été mis sur pied en 1989. Il a connu depuis un remarquable développement.

La revue Art Le Sabord, fondée en 1983, est une revue de qualité qui marie fort heureusement les arts visuels et la littérature. Elle est maintenant vendue en kiosque dans plusieurs pays européens (France, Belgique) et à travers le Canada.

La plus grande maison d'éditions de poésie au Québec, Les Écrits des Forges, a été fondée le 24 avril 1971.

Haut de page