Partager Partager Imprimer la page.  
Ministre

Accueil > Ministre > Responsabilités

Responsabilités

À titre de ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, ses responsabilités consistent à :

  • affirmer la volonté du Québec d’être le maître d’œuvre du développement de sa culture;
  • soutenir les actions concertées visant à multiplier les expériences culturelles vécues par les jeunes de toutes les régions du Québec;
  • optimiser la concertation en matière de culture avec les partenaires locaux, régionaux et nationaux, dans l’ensemble des régions du Québec, en cohérence avec les principes du développement durable;
  • accroître l’accès à la culture et à l’information d’intérêt public ainsi que leur diffusion, sur l’ensemble du territoire québécois;
  • favoriser le partenariat, la concertation et la coopération en matière culturelle au Canada et sur la scène internationale;
  • agir comme maître d’œuvre tout en assurant le leadership auprès des sociétés d’État relevant du ministre autour d’une vision commune et de mesures ciblées en matière de technologie numérique;
  • accroître la performance du Ministère.

À titre de ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, ses responsabilités consistent à :

  • promouvoir l’emploi et la qualité du français au sein de l’Administration et dans l’ensemble de la société québécoise;
  • élaborer et proposer au gouvernement des politiques relativement à la langue de l’Administration et, avec la collaboration de l’Office québécois de la langue française, en assurer la mise en œuvre et en coordonner l’exécution, le suivi et la révision;
  • apporter son soutien et collaborer aux travaux en matière de francisation réalisés par les ministères et organismes de l’Administration, en particulier dans les réseaux scolaires et les milieux de travail;
  • fournir son expertise et sa collaboration aux différents acteurs de la société, afin d’assurer la pérennité, la vitalité et la qualité du français au Québec;
  • promouvoir le rayonnement du français dans les différentes sphères d’activité de la société, afin que la langue officielle du Québec soit employée et respectée dans le milieu des affaires, du travail, de l'enseignement et de la recherche, ainsi que dans l’industrie culturelle et les institutions internationales.

Pour mener à bien son mandat à titre de ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, la ministre est assistée du Secrétariat à la politique linguistique, qui a un rôle de conseil et de coordination dans la mise en œuvre de la Politique linguistique québécoise, et des trois organismes créés en vertu de la Charte de la langue française : l’Office québécois de la langue française, le Conseil supérieur de la langue française et la Commission de toponymie.

Haut de page