Partager Partager Imprimer la page.  

Patrimoine

Le patrimoine culturel est le reflet de l'identité d'une société. Il est constitué de personnages historiques décédés, de lieux et d'événements historiques, de documents, d'immeubles, d'objets et de sites patrimoniaux, de paysages culturels patrimoniaux et de patrimoine immatériel.

Au Québec, la Loi sur le patrimoine culturel, entrée en vigueur le 19 octobre 2012, encadre la gestion du patrimoine. Elle a pour objet d'en assurer la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission.

En particulier, des statuts légaux peuvent être attribués aux éléments du patrimoine culturel par le gouvernement (déclaration et désignation), le ou la ministre de la Culture et des Communications (classement et désignation), les municipalités locales et les communautés autochtones (citation et identification).

Site patrimonial de Percé.
© MCC, Christian Lemire, 2008.

Portrait régional

La région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine a été visitée par des groupes de chasseurs-pêcheurs nomades durant la préhistoire, puis connue comme faisant partie du vaste territoire maritime de la nation micmac. Dès le 15e siècle, elle a été témoin du passage des pêcheurs basques et bretons et plus tard des premiers grands explorateurs, dont Jacques Cartier, qui s'aventurent dans les eaux tourmentées du golfe du Saint-Laurent.

Les grèves de la Gaspésie et des Îles ont vite été convoitées par des marchands qui concentraient leurs activités sur l'exportation de la morue séchée et salée, un produit très recherché en Europe et aux Antilles. Ce commerce, florissant de la fin du 18e siècle jusqu'au début du 20e, a favorisé l'établissement de nombreux villages à proximité des ressources maritimes.

Un héritage maritime incontournable

Les communautés de la Gaspésie et des Îles demeurent profondément attachées à la mer, dont elles ont tiré leur subsistance et qui a forgé leurs traditions, leurs croyances, leurs valeurs et leur culture.

Aujourd'hui plus que jamais, la diffusion et la mise en valeur de cet héritage rappellent le lien étroit et intense que les Gaspésiens et les Madeliniens entretiennent avec la mer qui les entoure et les unit, au-delà de la diversité ethnique et de l'isolement, bien présents dans la région durant de nombreuses décennies.

Pour en découvrir plus sur le patrimoine culturel de la région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, visitez les pages :

Haut de page