Partager Partager Imprimer la page.  

Domaine Joly-De Lotbinière
© MCC, Jean-François Rodrigue, 2004.

Patrimoine

Le patrimoine culturel est le reflet de l'identité d'une société. Il est constitué de personnages historiques décédés, de lieux et d'événements historiques, de documents, d'immeubles, d'objets et de sites patrimoniaux, de paysages culturels patrimoniaux et de patrimoine immatériel.

Au Québec, la Loi sur le patrimoine culturel, entrée en vigueur le 19 octobre 2012, encadre la gestion du patrimoine. Elle a pour objet d'en assurer la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission.

En particulier, des statuts légaux peuvent être attribués aux éléments du patrimoine culturel par le gouvernement (déclaration et désignation), le ou la ministre de la Culture et des Communications (classement et désignation), les municipalités locales et les communautés autochtones (citation et identification).

Portrait régional

La région de la Chaudière-Appalaches possède un vaste inventaire patrimonial, reflet de l'ancienneté de son peuplement. L'occupation amérindienne de la région remonte à près de 10 000 ans, tandis que l'occupation euro-québécoise des rives du Saint Laurent débuta dès la concession de la seigneurie de Lauzon en 1636.

De nombreux bâtiments patrimoniaux jalonnent les plus anciennes voies de communication telles que la route des Navigateurs, la route Justinienne et les chemins Craig et Gosford.

Pour en découvrir plus sur le patrimoine culturel de la Chaudière-Appalaches, visitez les pages :

Haut de page