Partager Partager Imprimer la page.  

Patrimoine

Le patrimoine culturel est le reflet de l'identité d'une société. Il est constitué de personnages historiques décédés, de lieux et d'événements historiques, de documents, d'immeubles, d'objets et de sites patrimoniaux, de paysages culturels patrimoniaux et de patrimoine immatériel.

Au Québec, la Loi sur le patrimoine culturel, entrée en vigueur le 19 octobre 2012, encadre la gestion du patrimoine. Elle a pour objet d'en assurer la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission.

En particulier, des statuts légaux peuvent être attribués aux éléments du patrimoine culturel par le gouvernement (déclaration et désignation), le ou la ministre de la Culture et des Communications (classement et désignation), les municipalités locales et les communautés autochtones (citation et identification).

Maison Louis-Bertrand © MCC,
Jean-François Rodrigue, 2004.

Portrait régional

Au Bas-Saint-Laurent, un riche patrimoine reflète les différentes périodes de l'occupation du territoire qui remonte au tout début de l'histoire humaine du Québec, soit à presque 10 000 ans.

Le fleuve Saint-Laurent et les nombreuses rivières qui s'y jettent ont favorisé le déplacement de populations amérindiennes tout en leur offrant un important réservoir de ressources. C'est par ces mêmes voies de communication que sont arrivés les premiers habitants de souche européenne dès le 18e siècle.

L'activité économique de la région a d'abord été agricole, et dans une moindre mesure maritime. Au milieu du 19e siècle, l'exploitation forestière s'est développée. La région a alors connu une croissance importante de sa population avec la création de nombreuses scieries.

La population du Bas-Saint-Laurent est en majorité d'origine francophone. Une seule communauté anglophone permanente s'est implantée le long de la rivière Mitis à l'initiative d'un seigneur écossais au début du 19e siècle. Avec l'arrivée du chemin de fer dans la deuxième moitié du 19e siècle, Kamouraska, Saint-Patrice (Rivière-du-Loup), Cacouna et Métis-sur-Mer sont devenus des hauts lieux de villégiature, accueillant plusieurs familles de notables anglophones.

Aujourd'hui, la protection et la mise en valeur du patrimoine au Bas-Saint-Laurent sont, entre autres, considérées comme un potentiel de développement économique dans une perspective de tourisme culturel.

Pour en découvrir plus sur le patrimoine culturel du Bas-Saint-Laurent, visitez les pages :

Haut de page