Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Capitale-Nationale

Le gouvernement du Québec réaffirme son engagement dans la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l’UNESCO

Québec, le 7 juin 2019. – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Mme Nathalie Roy, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Nadine Girault, apportent une nouvelle contribution commune de 30 000 $ au Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC). L’annonce en est faite aujourd’hui, alors que se conclut la 7e session de la Conférence des Parties à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris.

Cet engagement financier permet de réitérer l’importance accordée à la mise en œuvre de la Convention, adoptée en 2005, et de ses dispositions en matière de coopération internationale, particulièrement auprès des pays en développement. Depuis 2010, près de 105 projets dans 54 pays ont été soutenus par le FIDC, pour un montant total d’environ 7 M$ US.

Au terme des travaux de cette 7e session, le gouvernement du Québec salue l’approbation, par les Parties, d’une feuille de route à laquelle il a travaillé activement et qui permettra l’application de directives opérationnelles sur le numérique. Il se dégage 3 priorités de cette feuille de route :

  • Favoriser la visibilité des contenus et le rayonnement de la culture dans l’environnement numérique;
  • Promouvoir la reconnaissance de la nature particulière des biens et des services culturels dans les enceintes internationales;
  • Renforcer les connaissances et les compétences numériques du milieu culturel et du grand public.

En amont de la Conférence des Parties le 4 juin s’est tenue la 2e édition du Forum des organisations de la société civile avec la participation de la Coalition pour la diversité des expressions culturelles. Le gouvernement du Québec est heureux de pouvoir compter sur ce partenaire privilégié de la société civile dans le dossier de la diversité des expressions culturelles, et la ministre Nathalie Roy annonce un soutien de 125 000 $ pour ses activités en 2019-2020.

Citations :

« La coopération internationale, pilier de la Convention, est une priorité pour le gouvernement du Québec. Au cours des prochaines années, notre gouvernement a l’intention de nouer des partenariats internationaux qui favoriseront la visibilité des contenus culturels locaux en ligne. Le lancement récent d’une mission franco-québécoise sur la découvrabilité des contenus culturels francophones dans l’espace numérique, en collaboration avec mon homologue français, est l’un des premiers gestes concrets que j’ai posés en ce sens. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Langue française

« Ce soutien au Fonds international pour la diversité culturelle fait corps avec l’approche du gouvernement du Québec en matière de coopération internationale. Par l’intermédiaire de ce fonds, le Québec contribue au renforcement des capacités des pays en développement, et ce, au profit de la mise en œuvre de politiques culturelles et du rayonnement de cultures riches et diversifiées. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

  • Au total, le gouvernement du Québec alloue 155 000 $ à la mise en œuvre de la Convention de 2005.
  • Depuis 2008, le gouvernement du Québec a versé au Fonds international pour la diversité culturelle 7 contributions totalisant 370 000 $.
  • Le sous-ministre adjoint aux affaires francophones et multilatérales et partenariats, M. Jean-François Bernier, a dirigé la délégation québécoise à la 7e session de la Conférence des Parties à la Convention.
  • Le Canada est actuellement membre du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, l’un des 2 organes de la Convention avec la Conférence des Parties.
  • À ce jour, 145 pays, en plus de l’Union européenne, ont ratifié cet instrument international.

Liens connexes :

Haut de page