Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre Montpetit annonce une aide de 36,4 M$ pour soutenir la presse d’information

Trois-Rivières, le 4 décembre 2017. La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Marie Montpetit, lance aujourd’hui une série de mesures visant à soutenir la presse d’information. Au total, un investissement de 36,4 M$, répartis sur cinq ans, sera effectué.

Cet engagement du gouvernement comprend un nouveau programme d’aide à la transformation numérique des entreprises de la presse d’information écrite assorti d’un budget de 19,2 M$, un soutien accru aux médias communautaires s’élevant à 5,2 M$ et un soutien transitoire de 12 M$ pour aider les entreprises de la presse écrite à respecter leurs obligations en matière de recyclage.

Citations

« Je suis très heureuse d’annoncer ce premier plan d’aide aux médias afin de les appuyer dans leur adaptation à l’environnement numérique. Il s’agit d’une aide historique qu’aucun gouvernement n’a fait jusqu’à présent. Notre gouvernement veut s’assurer qu’une offre d’information diversifiée et de qualité demeure disponible pour tous les citoyens, tout en permettant à la presse d’information de demeurer compétitive. L’annonce d’aujourd’hui viendra également soutenir les médias communautaires dans toutes les régions du Québec afin de favoriser une information de proximité. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

« Les investissements de notre gouvernement vont appuyer directement les médias communautaires de notre région et ceux de l’ensemble du Québec. Nos médias locaux, tant écrits qu’électroniques, ont déjà amorcé le virage numérique. Notre soutien leur permettra de continuer à jouer un rôle vital au sein de nos communautés. »

Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Les médias communautaires sont des mines d’information pour tout ce qui touche les villes et les villages. En tant que député, j’en fais une lecture assidue. Le soutien que nous annonçons facilitera leur transition technologique et l’intégration de nouvelles approches de mise en marché du contenu journalistique. »

Pierre Michel Auger, député de Champlain

Faits saillants

  • C’est aujourd’hui que débute le programme pour les médias privés. Ils auront jusqu’au 15 janvier pour déposer leurs projets.
  • Lors du dernier budget, en mars 2017, le gouvernement du Québec a annoncé sa volonté de consacrer 36 M$ afin d’assurer une information diversifiée et locale.
  • Les entreprises de la presse d’information écrite et les organismes regroupant des entreprises de la presse sont admissibles au programme qui comprend deux volets :
    • Le volet A prévoit des sommes pour l’identification des forces et des faiblesses, des enjeux et des défis par le biais d’éléments comme un diagnostic d’entreprise, une planification stratégique ou une étude de positionnement.
    • Les sommes du volet B seront, quant à elles, vouées à la réalisation de projets ou de stratégies numériques déjà documentées. Ce volet permet notamment l’acquisition ou le développement d’outils et la mise en place de nouvelles approches de création et de diffusion des contenus journalistiques.
  • Les médias communautaires pourront compter sur une bonification de leur financement en vertu du programme d’aide au fonctionnement pour les médias communautaires. Ces fonds serviront à stimuler la production et la diffusion de l’information de proximité ainsi qu’à encourager la pluralité des médias et une diversité des sources d’information locales et régionales.
  • Une enveloppe de 400 000 $, répartis sur deux ans, est prévue pour mettre sur pied un laboratoire d’innovations pour le secteur des médias communautaires. Ces sommes serviront à soutenir des initiatives de concertation, de formation, de recherche et de développement en ce qui concerne l’adaptation du modèle des médias communautaires aux nouvelles réalités.
  • Le ministère de la Culture et des Communications a convenu avec RecycleMédias d’une entente qui permettra d’alléger la contribution financière des entreprises de la presse écrite dans le cadre du régime de compensation pour les services municipaux fournis en vue d’assurer la récupération et la valorisation de matières résiduelles.

Liens connexes

– 30 –

Haut de page