Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le ministre Luc Fortin désigne la parution de Bonheur d’occasion comme événement historique


Québec, le 12 août 2017. – À l’occasion de la journée thématique Le 12 août, j’achète un livre québécois, le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, est heureux d’annoncer la désignation de la parution du roman Bonheur d’occasion de Gabrielle Roy en tant qu’événement historique, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Classique de notre littérature, Bonheur d’occasion a connu dès sa sortie, en 1945, un succès sans précédent au Québec. L’auteure d’origine franco-manitobaine y décrit la classe ouvrière de Montréal avec élégance et acuité. Puissante critique sociale, l’œuvre marque une rupture avec la tradition du roman du terroir qui faisait depuis un siècle la promotion de la vie paysanne. Elle amorce une littérature de contestation qui émerge dans cette période de profondes transformations sociales. Cette désignation est d’autant plus appropriée dans le contexte des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, puisque le récit de Bonheur d’occasion est profondément ancré dans la réalité du quartier Saint-Henri, dans l’arrondissement Le Sud-Ouest.

L’an dernier, le ministre Fortin avait désigné, dans le cadre de cette journée du 12 août, la publication du roman L’avalée des avalés, de Réjean Ducharme, à l’occasion du 50e anniversaire de sa parution, afin d’en marquer la valeur historique pour la littérature québécoise.

Citations

« Par cette désignation, notre gouvernement réitère son engagement à mettre en valeur les grands jalons de notre culture. La parution de ce roman a contribué à renouveler la littérature québécoise, puisque le propos, s’éloignant des valeurs rurales attachées au passé, marque le début d’une littérature plus urbaine en marche vers la modernité. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Au nom des Montréalais, c’est avec beaucoup de fierté que j’accueille ce geste du ministre. L’œuvre de Gabrielle Roy a permis aux Montréalais et aux lecteurs d’horizons divers de s’approprier une partie de notre histoire collective et le permet toujours. Voilà toute la force de notre littérature. »

Denis Coderre, maire de Montréal

Faits saillants

Gabrielle Roy s’installe à Montréal en 1939. Elle s’attaque à la rédaction de son premier roman, Bonheur d’occasion, qui deviendra un succès de librairie instantané. Le premier tirage de sa traduction anglaise s’écoule à plus de 700 000 exemplaires aux États-Unis et au Canada anglais. La Literary Guild of America nomme cette publication livre du mois en mai 1947. La France lui réserve un accueil tout aussi enthousiaste et Gabrielle Roy reçoit le prix Femina. Au fil des ans, cette œuvre a été traduite en 15 langues et adaptée au cinéma.

Lien connexe

Répertoire du patrimoine culturel du Québec
L’information sur la parution du roman Bonheur d’occasion, ainsi que celle sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec, est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).


– 30 –

La parution de Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy désignée événement historique

Haut de page