Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Protection et mise en valeur de biens patrimoniaux

Le ministre Luc Fortin émet un avis d’intention de classement pour le drapeau de Carillon, l’ancêtre du drapeau du Québec

Saint-Jude, le 21 janvier 2017. – À l’occasion du jour du Drapeau, le ministre de la Culture et des Communications, et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, est heureux d’annoncer la signature d’un avis d’intention de classement pour le drapeau de Carillon. Ce geste est posé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel pour assurer la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission de ce bien patrimonial.

Le drapeau de Carillon présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et emblématique. Il s’agit du seul prototype connu à ce jour de l’emblème conçu vers 1902 par l’abbé Elphège-Prime Filiatrault, curé de la paroisse de Saint-Jude, dans le but de doter les Canadiens français d’un drapeau national. Ce drapeau est conservé dans des conditions muséales au Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe, un centre d’archives et de généalogie. Composé d’une croix blanche sur fond azur et orné de quatre fleurs de lys pointant vers le centre, il est l’ancêtre direct du fleurdelisé actuel, dont les quatre lys sont maintenant placés en position verticale. Le 21 janvier 1948, le gouvernement de Maurice Duplessis a adopté un arrêté en conseil déclarant le fleurdelisé comme étant le drapeau officiel du Québec.

« Pour la municipalité de Saint-Jude, le drapeau de Carillon est un symbole connu. En ce jour du Drapeau, notre gouvernement pose un geste afin que toutes les Québécoises et tous les Québécois connaissent et reconnaissent son intérêt patrimonial et historique. Par cet acte positif et significatif, notre gouvernement permet la préservation d’un signe unique d’appartenance, dont le concept est à l’origine du drapeau du Québec, et sa transmission aux générations futures », a déclaré le ministre Fortin.

« C’est avec émotion que j’accueille cette reconnaissance d’un important élément de notre patrimoine culturel. Le drapeau de Carillon est un bien précieux pour nos citoyens, et particulièrement pour ceux de Saint-Jude, où il a été conçu », a souligné Mme Lucie Charlebois, ministre responsable de la région de la Montérégie.

Répertoire du patrimoine culturel

L’information sur le drapeau de Carillon, de même que celle sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec, est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

– 30 – 

Haut de page