Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le ministre Luc Fortin et la ministre Lise Thériault annoncent une aide supplémentaire de 51 625 $ pour le Camp musical Père Lindsay

Saint-Côme, le 29 août 2017. – Le gouvernement du Québec verse une aide supplémentaire de 51 625 $ au Camp musical Père Lindsay dans le cadre du programme Aide financière au fonctionnement pour les organismes de formation en art (PAFOFA), pour l’année 2017-2018, portant ainsi la subvention totale à 90 125 $.

Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, en a fait l’annonce aujourd’hui, au Camp musical Père Lindsay, en compagnie de la vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault.

Rappelons que le ministre Fortin a annoncé, le 7 août dernier, une aide supplémentaire de 820 000 $ au PAFOFA, pour l’année 2017-2018, afin de favoriser le développement d’une filière de formation, notamment pour les arts du cirque et la danse. De ce montant, près de 445 000 $ seront consacrés à des camps artistiques et à des écoles des métiers d’arts. Le 28 avril dernier, une nouvelle version de ce programme a été rendue publique. Initialement financé à hauteur de 11,2 M$, le PAFOFA dispose maintenant d’une somme de 12 M$. Les nouveaux critères d’évaluation du programme permettent d’éliminer le financement historique et prennent en compte la performance des organismes de formation.

Le PAFOFA favorise l’accès des jeunes aux arts et à la culture en plus de former les artistes et créateurs de demain qui brilleront sur les scènes québécoise, canadienne et internationale. Enfin, il accroît l’accessibilité territoriale de la formation en art en matière de loisir.

Citations

« Notre gouvernement est heureux d’appuyer les établissements comme le Camp musical Père Lindsay qui, en plus de jouer un rôle majeur en éducation et en formation artistique, participent activement à la démocratisation de la culture, pour l’épanouissement des jeunes et pour le dynamisme des communautés. Les sommes supplémentaires permettront d’accroître l’accès à la formation en art, en plus de stimuler la vitalité culturelle dans les régions du Québec. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Depuis 1967, le Camp musical Père Lindsay permet à des jeunes de se développer par l’apprentissage de la musique classique. L’annonce d’aujourd’hui démontre que le gouvernement du Québec favorise l’accès et la participation de nos enfants à la culture. Je me réjouis que cette aide financière ait été accordée au Camp musical Père Lindsay, et ce, au bénéfice des jeunes musiciens de 7 à 16 ans qui vivent cette expérience exceptionnelle. »

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Grâce à de nombreux bénévoles, amis et employés, et inspiré par les valeurs promues par le père Fernand Lindsay, le Camp musical Père Lindsay est en action depuis 50 ans. Le camp a bénéficié du soutien de plusieurs partenaires pour son développement, et le ministère de la Culture et des Communications est l’un des plus importants. L’aide accordée aujourd’hui est une reconnaissance de la qualité du programme pédagogique offert et une bouffée d’oxygène, puisqu’il reste tant à accomplir. Merci au nom des 18 000 jeunes musiciens qui sont passés par le Camp musical Père Lindsay! »

Marie-Christine Coulombe, directrice générale du Camp musical Père Lindsay

Lien connexe

– 30 –

Haut de page