Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Protection et mise en valeur des biens d’intérêt patrimonial en Chaudière-Appalaches

Le ministre Luc Fortin émet un avis de classement pour l’église de Saint-Étienne à Beaumont

Beaumont, le 13 mai 2017. – La députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Mme Dominique Vien, est heureuse d’annoncer que le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, a procédé à la signature d’un avis de classement pour l’église de Saint-Étienne à Beaumont et certains de ses biens mobiliers. Ce geste significatif est posé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel dans le but de favoriser la préservation de ce joyau patrimonial de la municipalité et sa transmission aux générations futures.

Le classement de l’église de Saint-Étienne vise à protéger l’extérieur et l’intérieur du lieu de culte, de la sacristie et du chemin couvert, de même que le terrain sur lequel ils sont situés. Il s’applique également à certains biens mobiliers associés à cette église, soit six pièces d’orfèvrerie, le tabernacle du maître-autel attribué à Noël Levasseur, la statuette de la Vierge à l’Enfant et la statue de L’Éducation de la Vierge de Louis Jobin.

Citations

« Par ce geste, notre gouvernement soutient la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission de ce lieu de culte d’exception qu’est l’église de Saint-Étienne. En préservant ainsi notre patrimoine, nous favorisons un dialogue avec le passé et une meilleure compréhension de notre société. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Cette église est le plus ancien lieu de culte de la région de la Chaudière-Appalaches. Je salue tout le travail de la Fabrique de Beaumont qui, depuis des années, œuvre sans relâche pour assurer la pérennité de son église. Il importe de reconnaître l’engagement des organisations comme celle-là dans la protection de notre patrimoine religieux. »

Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

Faits saillants

L’église de Saint-Étienne a été construite entre 1726 et 1739 et a été ouverte au culte en 1733;

L’intérêt patrimonial de l’église repose sur ses valeurs historique, architecturale et artistique;

Depuis 2010, l’église de Saint-Étienne a bénéficié d’une aide financière totale de 632 900 $ de la part du ministère de la Culture et des Communications, en vertu du programme Restauration du patrimoine à caractère religieux.

Liens connexes

Répertoire du patrimoine culturel du Québec : 

– 30 –

Haut de page