Partager Partager Imprimer la page.  

Arts de la scène

Artistes et artisans du crieLe milieu musical est très dynamique dans la région. En effet, il y a un studio d'enregistrement à Wemindji auquel s'ajoutera prochainement un autre studio à Oujé-Bougoumou. Mentionnons que la nouvelle maison de production Cree-Eeyou Productions Inc., qui relève du Cree Nation Youth Council, s'est fait remarquer avec l'édition du disque compact James Bay Cree Youth Compilation Album 1996 présentant des chansons de huit jeunes artistes cris.

Mais, là où la ferveur musicale atteint des sommets, c'est certainement à l'occasion des nombreux événements musicaux locaux et régionaux, incluant le festival de musique et danse de Chisasibi, Maamuu Nikamutaau « chanter ensemble », un événement bisannuel qui se tient dans la communauté hôte des Jeux interbandes cris.

Festival Maamuu Nikamutaau

Le festival Maamuu Nikamutaau se tient en itinérance dans les différentes communautés cris. Il eut lieu à Chisasibi (1992), à Wemindji (1994), à Oujé-Bougoumou (1996) et à Whapmagoostui (1998). Ce festival a la particularité de réunir des interprètes cris qui chantent en cri, en français ou en anglais. À l'origine, Maamuu Nikamutaau fut instauré par la Société des communications cries de la Baie James; toutefois, au cours des dernières années, on a pu constater que la responsabilité de l'organisation revenait à la communauté d'accueil. Il n'y a donc pas de secrétariat permanent qui assure la tenue du festival.

 Kenny Mianscum, artisteIl est coutume que ces événements culturels soient jumelés à des compétitions sportives; toutefois, certains d'entre eux mettent plutôt en évidence un type de musique en particulier, dont notamment le Ray Spencer Memorial Festival de Chisasibi qui à chaque année, au son des violonneux de la région, fait giguer des danseurs de claquettes.

Festival d'Oujé-Bougoumou

Parmi les activités mettant en vedette les arts de la scène, il y a aussi le festival d'Oujé-Bougoumou, connu sous le nom de Eenous'chee Bhaadhaagoosh'shoon, « Les voix de nos terres », ce dernier a la particularité de réunir des artistes cris et d'autres nations (ex : attikamekw, algonquine, innue) qui, malgré le son nouveau de leur musique, chantent tous dans la langue de leurs ancêtres. C'est un véritable hommage rendu à ceux et celles qui ont le courage et l'énergie de veiller à la réservation des langues autochtones traditionnelles en les gardant vivantes et fortes.

La première manifestation du festival annuel de musique Eenous'chee Bhaadhaagoosh'shoon a eu lieu en 1995 dans la communauté de Oujé-Bougoumou qui en demeure l'hôtesse depuis. Alors que ses organisateurs ont toujours privilégié la formule estivale, en 1997, il fut décidé de repousser l'événement jusqu'à l'automne de manière à le faire coïncider avec le Cree Language and Culture Conference / La conférence sur la langue et la culture cries.

On peut contacter ses organisateurs à Oujé-Bougoumou.

Creenet : www.creenet.com

Description et mention de source

  1. De gauche à droite, Kevin Mianscum, Natazia Mukash, Harry Whiskeychan, Tim Whiskeychan, Margaret Sam Cromarty, Stephen Sheshamush, Lucy Audla, Marley Stewart, Kenny Mianscum, Glenna Matoush – Photo David Denton. Administration régionale Crie.
  2. Kenny Mianscum, artiste – Photo David Denton. Administration régionale Crie.

Haut de page