Partager Partager Imprimer la page.  
Centre-du-Québec

Accueil > Votre région > Centre-du-Québec > Documents d'orientation > Politiques et ententes

Politiques et ententes

Les municipalités constituent la structure de regroupement la plus proche de la population et la plus apte à déterminer ses besoins et à y répondre. À ce titre, elles sont identifiées comme la première instance responsable de la planification et du développement culturels. Familières depuis longtemps avec le secteur des bibliothèques publiques et du patrimoine, plusieurs municipalités élargissent leurs champs d'intervention culturelle en se préoccupant d'autres secteurs moins traditionnels et adoptent une vision plus globale du développement culturel pour leur communauté.

En 1992, le gouvernement du Québec se dote d'une politique culturelle gouvernementale dans laquelle, entre autres, il manifeste son intention d'harmoniser et d'intensifier son action avec les municipalités, faisant ainsi du partenariat municipal un levier privilégié du développement de la culture. Dans un contexte de responsabilité partagée, il apparaît nécessaire que chaque municipalité ou municipalité régionale de comté (MRC), selon le cas, définisse sa politique en matière de culture, choisisse ses priorités d'intervention et précise le type et la qualité des services qu'elle veut offrir à sa population. L'élaboration d'une politique culturelle municipale et d'un plan d'action apparaît comme une solution des plus intéressantes pour assurer le développement culturel local. Le Ministère incite donc les villes et les municipalités à adopter des politiques culturelles qui sont un préalable à la conclusion de toute entente.

Selon une étude récente menée par l'Université du Québec à Trois-Rivières, les villes qui se sont dotées d'un tel cadre d'action investissent plus que la moyenne des villes québécoises en culture, soit 4,2 % de leur budget d'opération, alors que la moyenne est de 2,7 %. L'engagement de plus en plus fort des municipalités en fait des partenaires de choix et des interlocuteurs privilégiés avec lesquels le Ministère poursuit le développement culturel du Québec. C'est pourquoi le Ministère négocie et conclut avec certaines d'entre elles des ententes de développement culturel.

Haut de page